choix de melons

Aller en bas

choix de melons

Message  raphael1515 le Sam 21 Avr - 22:11

J'aimerais savoir quel origine de melon vous travaillez en ce moment?

Jusqu'à la je faisait l'antillais, très cher mais avec un gout succulent! Je le conseillais même au client a l'aide d'une petite pancarte "sélection du chef". Ce matin je suis passé sur du Sénégal vu le prix très bas, mais en le goutant ce matin... aucun gout!!

Il y a aussi le Marocain qui est la, mais pas encore testé cette année!

Lequel pour vous?
avatar
raphael1515

Messages : 161
Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 35
Localisation : Ouroux sur Saone

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: choix de melons

Message  herve.gros le Mar 24 Avr - 16:19

Aucun goût, mais c'est pas le même prix !

Pourquoi ?

IL existe deux types de melons du groupe des charentais, c'est le nom de la variété, pas de l'origine, parce qu'on ne sait pas du tous pourquoi dans le catalogue de Vilmorin à la fin du XIX me siècle, ce nom a été donné à cette variété.

Deux types de Charentais :
Le jaunissant, qui change de couleur avec le temps, qui perd ses lignes de côtes, (sillons) qui dégage de l'éthylène, c'est pour cela que la chlorophylle s'en va et laisse la place au jaune des carotènes, comme dans beaucoup de fruits. Sa durée de vie après la récolte est de 6 jours à 8°C minimum sinon il perd son très bon goût.
C'est le melon classique des Français.

Le melon Charentais non jaunissant (ou Charentais vert) est un croisement avec un charentais jaunissant et un melon allongé (type vert panaché comme Piel de Sapo). Ces melons allongés ont la particularité de ne pas dégager d'éthylène, de ne pas se décolorer quand ils sont verts (les jaunes type canaris allongés, n'ayant pas de chlorophylle dans la peau).
Leur tenue est de plus de 3 mois, s'ils n'ont subi aucun choc. Ils se bonifient avec le temps, on peut les acheter un mois avant la consommation et se régaler après ce délai.

Le melon Charentais non jaunissant, a été sélectionné pour qu'il ne dégage pas d'éthylène, donc ne se colore pas en jaune, et tiennent au moins 12 jours voire 15 jours après la récolte. Ce qui est un exploit pour un Charentais.
Hélas, les parfums ne sont pas au rendez-vous, les arômes (autre nom des parfums) sont un peu stimulés par les dégagements d'éthylène, donc ils ne peuvent pas vraiment en dégager, mais ils ont une bonne odeur (de la peau) qui attire le client.

Pour avoir un bon charentais vert, il est important qu'il soit suffisamment gros, et que la coloration soit pas trop vert franc. Mais peut-on choisir ?

En provenance du Sénégal, je ne connais pas le moyen de transport, par bateau de Dakar à Dunkerque il faut au moins 3 ou 4 jours, puis deux jours d'acheminement sur le territoire français. (6 jours).
Par camion, du sud marocain à Dakhla (Prononcez Darla), deux jours pour arriver à Tanger, la traversée à Gibraltar et la remontée jusque Perpignan encore une journée et demi (et le délai douanier qui s'ajoute, une autre demi journée), puis jusque Paris ou un autre point de la France septentrionale, encore une journée, et une journée de centrale pour livrer aux magasin, soit un total de 6 jours. Tout charentais jaune sera hors jeux après un tel délai...

il n'y a pas beaucoup de société marocaine (et encore moins sénégalaise) qui propose un melon testé garanti en sucre à plus de 12%Brix, la norme pour le melon (qui est une norme FFV n°23 qui est volontaire, pas un règlement) demande 8 % Brix pour les autres melons que le Charentais et pour celui-ci 10 % Brix.

Le seul filtre qu'on peut mettre en place est le cahier des charges de chaque enseigne, mais il faut le faire signer aux fournisseurs ... de ces pays-là (surtout le Sénégal) c'est un peu exagéré, il n'y a pas assez de production pour satisfaire ceux qui en veulent sans discuter le sucre, alors ... les cours font le reste.

à cette époque, on se résout à faire du Charentais vert (souvent très brodé), on abandonne les Antilles qui sont en fin de saison et dont les épidermes sont marqués de taches brunes rapidement, (fin de culture).
Choisissez les plus gros calibres même si c'est plus cher, vous avez plus de chance d'avoir du bon. Et attendez l'Espagne qui va commencer vers le 15 mai, de façon sérieuse, parce qu'il y en a déjà mais c'est le tout début.

La production française sous serre chauffée de melons jaunissants est aussi programmée pour la fin avril, donc bientôt, mais c'est en mi mai qu'il y a du tonnage (donc une petite baisse du prix).

Quand vous avez un bon lot, n'hésitez pas à faire déguster (et faites-le en premier pour vous en assurer)... ça fait vendre.

C'est tout ce que je peux vous annoncer.
Bonnes ventes.


avatar
herve.gros

Messages : 294
Date d'inscription : 27/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum